La FAQ sur la gravure de CD
Problèmes

Dernière modification : 21/05/2008
Version: 2.70

Sommaire

[4] Problèmes
[4-1] Qu'est-ce que "buffer underrun" signifie?
[4-1-1] Quel est le problème posé par la notification d'insertion automatique sous Windows?
[4-1-2] Quel est le problème lié à la configuration du cache virtuel sous Windows 9x?
[4-2] Je ne retrouve pas les noms longs de fichiers sous Windows 95
[4-3] Je ne peux pas lire un CD multisession que je viens de graver
[4-4] L'écriture échoue après plusieurs minutes
[4-5] Pourquoi mon CD-R est éjecté et rechargé entre deux opérations?
[4-6] Mon lecteur de CD-ROM "n'aime pas" tous les CD-R
[4-7] Comment éviter les ";1" sur mes disques ISO-9660?
[4-8] J'obtiens des erreurs de timeout SCSI
[4-9] J'ai des problèmes pour graver un disque complet
[4-10] Qu'est-ce que l'erreur "CDD2000 Write Append Error / spring"?
[4-11] J'obtiens des erreurs en lisant la première piste (données) d'un CD mixte
[4-12] Mon graveur éjecte immédiatement les disques vierges
[4-13] J'obtiens des erreurs sur le calibrage de puissance
[4-14] Ma carte Adaptec 2940 fait une pause après avoir détecté mon graveur
[4-15] Je ne peux pas voir tous les fichiers d'un CD-R
[4-16] Mon disque multi-sessions ne contient que les données de la dernière session
[4-17] J'obtiens des erreurs SCSI
[4-18] Pourquoi la copie d'un CD audio n'a pas exactement le même rendu que l'original?
[4-18-1] Pourquoi les données audio ne correspondent-elles pas exactement à l'original?
[4-18-2] Les données audio correspondent, mais le rendu sonore est différent
[4-19] Les pistes audio sont légèrement tronquées
[4-20] Je ne peux pas lire des fichiers audio en double-cliquant sous Windows 95
[4-21] Je n'arrive pas à lire un CD ISO finalisé écrit par paquets
[4-22] Je trouve des fichiers corrompus sur des CD que je grave
[4-23] J'ai des problèmes pour relire un CD audio sur un lecteur de salon ou un lecteur de voiture
[4-24] J'ai des problèmes pour relire un CD sur une autre machine
[4-25] Je ne peux pas copier un CD Vidéo
[4-26] Le test d'écriture est correct, mais la gravure finale échoue
[4-27] Je n'arrive plus à formater un disque CD-RW
[4-28] Problèmes pour formater des disques CD-RW avec DirectCD
[4-29] Je ne peux pas graver de CD-R après avoir installé Windows 98
[4-30] Je ne peux plus utiliser une copie de CD-ROM après avoir installé Windows 98
[4-31] Le disque que j'ai gravé avec DirectCD est illisible
[4-32] J'obtiens un message parlant de 100 transitions de "form"
[4-33] Mon système se bloque lors de l'insertion d'un disque vierge
[4-34] Mes CD-Rs ne peuvent être lus par mon lecteur DVD
[4-35] J'ai besoin d'aide pour la récupération de données importantes
[4-36] Qu'est-ce que signifie "non convertible en qualité CD"
[4-37] J'ai inséré un CD-ROM que Windows détecte comme un CD audio
[4-38] J'ai des erreurs de lecture en essayant de copier un jeu
[4-39] Le redémarrage ou l'arrêt de Windows après une gravure entraine un blocage
[4-40] Pourquoi les CD-Rs fonctionnent mal lorsque la protection "anti-saut" est active?
[4-41] J'ai des problèmes pour graver sous Windows 2000 ou XP
[4-42] J'ai formaté un CD-RW et la capacité obtenue n'est que de 530Mo
[4-43] Mon logiciel de gravure se plante
[4-44] Est-il nécessaire de mettre à jour la couche ASPI?
[4-45] La gravure se déroule correctement, mais le disque reste vierge
[4-46] Mon graveur CD-RW ne reconnait pas mon disque CD-RW
[4-47] Mes disques audio "craquent" sur les dernières pistes
[4-48] Les fichiers stockés dans des répertoires "lointains" peuvent être vus mais pas ouverts
[4-49] Mon lecteur de CD-ROM ne fonctionne plus après la désinstallation d'un logiciel
[4-50] Les CDs audio gravés depuis une source MP3 "sonnent" étrangement
[4-51] Windows me dit que le disque que je viens de formater est plein ou verrouillé
[4-52] Je ne vois aucun fichier sur mon CD-R ou CD-RW sous MS-DOS
[4-53] Mon OS n'est pas compatible ISO-13346 "UDF"
[4-54] Pourquoi je ne retrouve pas le nom du disque et des pistes sur mes CD-Rs?


Sujet: [4] Problèmes
(2000/06/05)

Problèmes pouvant se produire lors de la gravure d'un CD-R.

Quelques suggestions d'ordre général:

Les problèmes ci-dessous concernent à priori essentiellement des matériels et logiciels antérieurs à 2000:


Sujet: [4-1] Qu'est-ce que "buffer underrun" signifie?
(2002/11/15)

Cela signifie que vous venez de gagner un magnifique dessous de verre.

D'une manière générale, le processus d'écriture ne peut être interrompu en cours de session. Une fois que le laser commence à graver, toute interruption peut créer une discontinuité sur le disque susceptible de perturber les lecteurs de CD. Le graveur doit toujours avoir quelque chose à écrire, pendant toute la durée de l'écriture. Pour éviter cela, les fabricants de graveurs y ajoutent un buffer (mémoire tampon) d'écriture, en général de 512 k ou 1 Mo. Les données lues sur un disque dur, une bande, ou un autre CD sont stockées dans ce buffer, et en sont "expulsées" en fonction des besoins du graveur.

Si le buffer a besoin de données venant du buffer d'écriture, et qu'il n'y a plus de données disponibles dans ce dernier, il y a alors "buffer underrun" (sous-alimentation de buffer). Le disque tourne toujours, mais il n'y a plus de données à graver, ce qui fait échouer le processus.

Cela est resté un problème courant et bien ennuyeux pendant longtemps, mais la plupart des graveurs commercialisés depuis 2001 embarquent des fonctions de protection contre l'underrun. Voir la section (2-31).

Il est parfois possible de "récupérer" le disque s'il s'agit d'un disque multisession, en créant une nouvelle session, en supposant qu'il reste suffisamment de place sur le CD, et en supposant également que votre logiciel de gravure n'est pas choisi de finaliser le disque pour vous. Si vous étiez en mode "disc-at-once", pas de chance pour vous !.

Les conseils pour éviter le buffer underrun sont dispersés au travers de cette FAQ. En voici un résumé:

Faites également attention aux anti-virus qui se réveillent de temps à autre, au paramétrage de la mémoire virtuelle qui peut causer du swapping, aux économiseurs d'écran qui peuvent s'activer pendant la gravure, à une activité réseau inhabituelle, et à des tâches de fond comme la récupération de données ou de faxes. Une façon de vérifier est de lancer une défragmentation du DD. Si celle-ci reprend à zéro périodiquement, c'est que quelque chose utilise le disque en tâche de fond.

Certains disques de jeux sont protégés en plaçant volontairement des secteurs invalides sur le CD original. Une tentative de copie de ce genre de CDs à la volée va se solder par un échec, parce que le lecteur va ralentir en essayant de lire à répétition ces blocs "endommagés". De cette baisse de vitesse va résulter un "buffer underrun" avant que le lecteur reporte une erreur.

Un utilitaire livré avec Microsoft Office, "FindFast", démarre périodiquement et scanne les DD. Vous pouvez le désactiver en détruisant le raccourci dans Windows\Menu Démarrer\Programmes\Démarrage.

Si vous êtes sous Windows, regardez ci-dessous les sous-sections sur la notification d'auto-insertion et sur le paramétrage du VCACHE.


http://www.roxio.com/en/support/cdr/bufunder.html donne des infos détaillées sur le buffer underrun.

http://www.adaptec.com/support/configuration/cdrec.html est intéressant pour les utilisateurs possédant un graveur reliée à un contrôleur SCSI Adaptec. Ils sont un peu trop prudents, mais il y a de bons conseils.

Un article de Dana Parker intitulé "CD-R on the Safe Side: Seven Rules of Successful CD Recording" dans le numéro d'Avril 1997 de Emedia Professional donne sept règles d'or à suivre pour réussir à coup sûr une gravure de CD-R :

  1. Défragmentez votre disque
  2. Utilisez une partition dédiée.
  3. Créez une image sur disque.
  4. Testez avant de graver.
  5. Stabilisez votre système pour la gravure.
  6. Fermez les autres applications.
  7. Après la gravure: identifiez votre CD et testez.
Si vous voulez vraiment mettre toutes les chances de votre coté, vous pouvez désactiver tout ce qui peut tourner derrière sous Win95/98 avec WinSolo de chez http://www.procode.com.au/winsolo/. (le site semble actuellement inaccessible mais une recherche sur http://www.google.com/ permet d'obtenir des sites sur lesquels on peut télécharger le logiciel). Une autre solution est WinTasks de chez http://www.liutilities.com/products/wintasksstd/; voir http://www.liutilities.com/products/wintasksstd/tutorials/tutorial1/ pour de l'aide.

(Note pour vos recherches sur Internet: dans certaines versions, Ahead Nero parle de "loss of streaming" (discontinuité du flux) plutôt que de "buffer underruns".)


Sujet: [4-1-1] Quel est le problème posé par la notification d'insertion automatique sous Windows?
(1999/09/12)

Certains logiciels de gravure sous Windows recommandent de désactiver la Notification d'Insertion Automatique (NIA). Cette dernière peut interférer lors de la fermeture de sessions ou même lors de l'insertion de disques. La plupart des logiciels récents la désactivent automatiquement, ce qui n'est pas le cas avec des logiciels plus anciens qui requièrent une désactivation manuelle. Vous pouvez le faire sous Win 9x en cliquant sur l'icône "Système" du Panneau de Configuration, et sélectionner "Gestionnaire de périphériques". Pour chaque élément sous "CD-ROM", sélectionner le périphérique, cliquer sur l'onglet "Paramètres", et décocher la case "Notification d'insertion automatique". [Sous une configuration Win95 j'ai déjà obtenu des erreurs SCSI alors que l'AIN (NIA) était désactivée pour le graveur et pas pour le lecteur de CD-ROM, et alors que le lecteur n'était pas utilisé à ce moment là.]

Si vous utilisez WinNT, vous pouvez le faire avec l'utilitaire "TweakUI" qui fait partie des PowerToys (disponible sur le site Microsoft http://www.microsoft.com/), ou en modifiant la clé dans la base de registres avec Regedit32 (0=désactivé, 1=activé):

HKEY_LOCAL_MACHINE \ SYSTEM \ CurrentControlSet \ Services \ Cdrom \ Autorun
Si votre logiciel désactive automatiquement la NIA, et que vous n'arrivez pas la réactiver, TweakUI peut vous aider. Vérifier les paramètres "Paranoia". (A ce propos, si l'installation des Power Toys vous fait perdre vos icônes, sélectionnez "Rebuild Icons" dans le menu "Repair".) Il est parfois nécessaire de rebooter la machine pour prendre en compte un changement de configuration de la NIA.

Le problème avec la NIA est que Windows contrôle périodiquement la présence d'un disque valide dans le graveur. S'il détecte un disque vierge, rien ne se produit. Quand la table des matières est créée sur le disque, tout devient "intéressant" pour Windows; et si l'"Autorun" ou l'"Autoplay" sont activés, Windows consomme de l'activité CPU à un point qui peut faire échouer la gravure.

Ce problème n'affectant que des CD en cours de gravure, une simulation d'écriture se déroulera bien. Cela peut-être très frustrant d'avoir 100% de succès en test et 100% d'échecs en gravure ! En mode "disque entier", le processus s'arrêtera pratiquement au début, laissant probablement un disque vide mais inutilisable. En mode "piste par piste", cela échouera à la fin, et vous devriez pouvoir finaliser le disque. Les CDs audio fonctionneront correctement même si il y a eu interruption à la fin du processus d'écriture.

IMPORTANT: si vous utilisez DirectCD pour Windows, vous devez laisser la NAI activée, ou les choses ne vont pas bien se passer. Le cas d'échec le plus fréquent est que les noms longs de fichiers ne sont pas visibles, alors que les données sont présentes sur le disque. Cela peut rendre les choses faciles si vous utilisez un logiciel standard, l'application se chargeant de désactiver la NAI avant la gravure. Les autres applications Windows actuellement vendues par Roxio (notamment Easy CD Creator) désactivent automatiquement la notification d'insertion automatique au bon moment et la réactive après coup. Il n'y a donc pas lieu de s'inquiéter.


Sujet: [4-1-2] Quel est le problème lié à la configuration du cache virtuel sous Windows 9x?
(2001/07/09)

Un des problèmes avec Win95 est que la taille par défaut du fichier cache est illimitée. Ce qui signifie que toute la mémoire disponible peut être éventuellement remplie par les données d'un fichier, entraînant un "swap" de page mémoire pour les applications. Quand quelque chose a besoin pour s'exécuter d'une page qui a été "swappée" sur disque, cela prend du temps pour commuter depuis le disque. Pendant que cela se produit, le buffer du graveur peut se vider complètement.

La procédure est simple:

  1. Ouvrez le fichier SYSTEM.INI avec un éditeur de texte. Ce fichier est généralement C:\WINDOWS\SYSTEM.INI.
  2. Trouvez la section nommée "[vcache]".
  3. Ajoutez les lignes suivantes après la ligne "[vcache]":
    MinFileCache = 16384
    MaxFileCache = 16384
  4. Sauvegardez le fichier, et redémarrez.
Les valeurs ci-dessus sont recommandées pour un système avec un minimum de 64 Mo de RAM. Une règle empirique est de configurer le "maxfilecache" à 25% de la valeur de la RAM, avec une valeur maximum de 16 Mo. En raison de bugs (corrigés ou non) de Win95, certains recommandent de configurer la valeur du "minfilecache" avec la même valeur.

Si vous êtes équipé d'un système plus ancien avec 16Mo de RAM, les valeurs conseillées sont:

MinFileCache = 512
MaxFileCache = 4096
Cette modification est connue pour résoudre de gros problèmes de "buffer underrun" avec certaines versions de CDRWIN et retirer des bruits de clics lors de l'extraction audio-numérique avec Easy CD Creator. C'est une bonne chose de la faire sur tout PC sous Win95. Elle n'est pas nécessaire sous WinNT. Il n'est pas évident que cela aide pour Win98, mais cela ne peut pas faire de mal.

Si vous n'êtes pas familiarisés avec le réglage du fichier SYSTEM.INI file, essayez CacheMan chez http://www.outertech.com/. Il permet de modifier les paramètres décrits ci-dessus, ainsi que certains évoqués plus loin.


Sujet: [4-2] Je ne retrouve pas les noms longs de fichiers sous Windows 95
(1998/04/06)

Les symptômes typiques sont les suivants:

Le problème apparaît si l'on utilise certains logiciels de gravure. Les formes courtes et longues des noms de fichiers sont triées différemment, ce qui fait que certains fichiers ne peuvent être trouvés. L'utilisation de logiciels récents (par ex. Easy CD Creator 3 au lieu de Easy-CD Pro) donne de meilleurs résultats.


Sujet: [4-3] Je ne peux pas lire un CD multisession que je viens de graver
(1998/04/06)

Le driver SCSI a besoin de "croire" que le lecteur de CD-ROM sait traiter les disques multisessions. La chose la plus probable est que vous avez besoin de mettre à jour votre driver pour que cela fonctionne.

(Ce problème a été signalé avec un HP4020i et un contrôleur Buslogic BT946C; si vous avez un graveur HP vous pouvez vous procurer le driver c4324hlp.vxd sur le site HP. Voir la section 6 pour l'adresse.)

Une cause possible de ce problème est la gravure d'un disque multisessions en format MODE-1. Certains anciens lecteurs de CD-ROM ne "supposent" pas qu'un disque MODE-1 puisse être multisession, ce qui fait qu'ils ne cherchent pas de sessions supplémentaires à moins que le disque ne soit gravé en format MODE-2 (CD-ROM/XA.

De même, si la session finale du CD n'est pas fermée, les lecteurs de CD standard peuvent être perturbés (c'est le cas du NEC 6Xi sous Win95). Cela ne veut pas dire que le disque doit être fermé, mais que la session doit être fermée. (En fin de compte, le NEC 6Xi n'aime pas non plus les disques "ouverts"... sic.)

Une note sur l'une des pages Ricoh indique que le Ricoh 1420C est incapable de lire des sessions inférieures à 3 minutes (environ 26 Mo) jusqu'à la version firmware 1.6x.


Sujet: [4-4] L'écriture échoue au bout de quelques minutes
(1998/04/06)

Il y a plusieurs possibilités. La première est que la source n'arrive pas à "suivre" le graveur; essayer en mode "disc-at-once" depuis une image ISO en 1x. Si le problème s'aggrave avec le temps, essayez de défragmenter votre disque dur.

Si cela ne résout rien, le problème peut venir du graveur (de tels comportements ont été observés avec des modèles Sony et HP, qui ont une mécanique différente). Essayez de graver en 1x depuis une source rapide et différents ensembles de données avant de contacter le fabricant, qui vous demandera d'essayer les mêmes choses de toute façon.

Assurez vous que le problème ne soit pas causé par des facteurs extérieurs. Les graveurs sont genéralement conçus pour supporter de petits chocs, et si par exemple vous avez une paire de HP jouant de la musique avec un volume élevé sur la même table, cela peut entraîner des "sauts" qui conduisent à un échec de la gravure. Un "boum" supersonique, un marteau-piqueur, ou une détonation nucléaire peuvent avoir les mêmes effets.

Il se peut aussi que vous soyez tomber sur un mauvais lot de disques vierges. Essayez une autre marque. Certains distributeurs (par ex. DataDisc) échangent les disques défectueux.

Soyez vigilants avec les fonctions de Gestion Avancée de l'Alimentation sur certains PC. Si le clavier et les périphériques IDE sont complètement au repos, le système peut décider de passer en mode veille. Même chose avec les écrans de veille.


Sujet: [4-5] Pourquoi mon CD-R est éjecté et rechargé entre deux opérations?
(2005/04/05)

Les lecteurs et graveurs modernes ont un cache RAM interne qui leur permettent de "conserver" en mémoire ce qu'ils lisent. Certains périphériques permettent d'effacer ce cache, d'autres non.

Certains périphériques ont besoin que leur mémoire cache soit effacée après la fin de gravure et avant la phase de vérification. Si cela n'est pas fait, les fichiers lus peuvent être les ceux contenus dans le cache et non les fichiers réellement présents sur le disque, ce qui rend la phase de vérification totalement inutile et hors propos. Ce qui implique que le cache de certains graveurs soient systématiquement effacé entre les phases de test et d'écriture.

La méthode la plus fiable est d'éjecter le disque et de le réinsérer. Regarder un tiroir CD s'ouvrir et se refermer peut paraître surprenant, mais c'est inoffensif.

La situation était encore plus compliquée lorsque la gravure de CD a fait des débuts. Les "caddies" étant alors la norme, une intervention manuelle était nécessaire. Certains logiciels de gravure bas de gamme démarraient automatiquement la phase d'écriture quelques secondes après la phase de test, ce qui impliquait d'être correctement synchronisé, ou de valider l'option "Avertir avant de continuer".


Sujet: [4-6] Mon lecteur de CD-ROM "n'aime pas" tous les CD-R
(1998/04/06)

Un test très simple est de prendre un CD qui ne pose pas problème, de le copier, et de refaire une copie à partir du CD résultat (ceci garantit que le problème ne vient pas, par exemple, d'un périphérique qui ne supporte pas les CDs multisessions).

Le problème peut parfois provenir du firmware. Par exemple, un lecteur Goldstar GCD580B CD-ROM était capable de lire les CD-Rs sous Win95 mais pas sous MS-DOS 6.22. Une mise à jour du firmware de la v1.01 vers v1.24 résolvait le problème.

Si l'échec se répète avec différents types de supports, soit le lecteur "n'aime pas" les disques écrits avec votre graveur, soit il "n'aime pas du tout" les CD-R. Dans un cas, un échange standard a résolu le problème.

Alors qu'il existe des spécifications sérieuses pour les disques, rien de tel n'existe pas pour les lecteurs de CD audio ou de CD-ROM. Ils ont juste à "jouer" les disques. Si à la fois le disque et le lecteur sont "marginaux", vous avez tout perdu.


Sujet: [4-7] Comment éviter les ";1" sur mes disques ISO-9660?
(2008/05/21)

La norme ISO-9660 impose que le numéro de version (un point-virgule suivi d'un nombre à la fin de chaque nom de fichier) soit indiqué. La plupart des systèmes d'exploitation l'ignorent purement et simplement, il est donc rare de rencontrer le problème si ce n'est avec des logiciels de récupération de données .

(Certains Macs d'avant 1998 posaient porblème. Vérifiez le "ISO 9660 File Access" dans le dossier System:Extensions avec Command-I. Si la version est 5.0 ou plus, tout devrait bien se passer. Dans le cas contraire, vous devez mettre à jour votre système.)

Si vous ne trouvez pas de moyen pour contourner le problème, "mkisofs" propose une option qui permet de ne pas générer le numéro de version lorsque l'on construit une image ISO-9660.


Sujet: [4-8] J'obtiens des erreurs de timeout SCSI
(2008/05/21)

C'était courant avant 2000, jusqu'à ce que l'IDE prenne le dessus.

Néanmoins, si vous rencontrez le problème, vérifiez les câbles et les terminaisons (voir la section (4-17) pour plus de détails), désactivez les fonctions dont vous n'avez pas besoin, et assurez-vous que la Notification d'Insertion Automatique est désactivée (sous Windows : voir la section (4-1-1)).


Sujet: [4-9] J'ai des problèmes pour graver un disque complet
(2008/05/21)

(Cette section traite des problèmes autre que le "buffer underruns". Pour ce dernier, voir la section (4-1) et la section (4-4).)

Si l'échec intervient alors que le disque est en train d'être finalisé, et que vous enregistrez en mode "track-at-once", essayez le mode "disc-at-once". Il a été observé que certaines combinaisons de graveurs+supports avaient des problèmes pour lire la PMA à la fin d'une gravure. En mode "disc-at-once", la TOC est écrite plus tôt, ce qui dispense de la lecture de la PMA. (Voir la section (2-19) concernant la finalisation d'un disque.)

Essayez de laisser refroidir votre graveur (éteignez votre machine quelques heures si vous avez un modèle interne). Redémarrez votre machine et procédez de suite à la gravure. Une mauvaise conception du système de refroidissement peut poser des problèmes, même si cela n'est pas très courant avec des graveurs récents (post-2000).

Quelques notes plus anciennes:

Sur un système Windows, vérifier la couche ASPI (voir la section (4-44)).

Il a été reporté que la désactivation du mode DMA sous Win98 améliorait les choses.

Dans le cas d'un HP4020i connecté à une carte SCSI AdvanSys sous Win311 (par ex. WfWG). La solution est de retirer IFSHLP.SYS du fichier CONFIG.SYS. (IFSHLP.SYS étant en fait utile pour les accès fichiers 32 bits ainsi que pour les fonctions réseau, il est parfois nécessaire de désactiver ces deux fonctions avant de désactiver IFSHLP. Vous aurez sans doute plus de chance avec Win95.)

Un autre utilisateur équipé de la même configuration a découvert qu'un redémarrage du PC juste avant la gravure pouvait résoudre le problème.


Sujet: [4-10] Qu'elle est la cause de l'erreur "CDD2000 Write Append Error"?
(2000/08/08)

Il semble que ce problème se produise sur les modèles à base de Philips CDD2000, tel que le HP4020i, en général peu de temps après l'expiration de la garantie. La cause la plus fréquente est l'usure d'un ressort, mais cela peut aussi venir d'un problème de lubrification. Au bout d'un moment, le graveur commence à "se planter" dès qu'il essaye d'écrire au delà d'un certain point du disque.

Ce problème semble lié à l'emplacement de certains composants électroniques. Réduire le taux de transfert DMA de la carte SCSI AdvanSys (pour le HP4020i) peut aider, acheter de meilleurs câbles SCSI et vérifier les terminaisons peut faire la différence, ou même redémarrer le PC avant une gravure. Pour certains utilisateurs, cependant, le problème est plus mécanique que spirituel.

Un utilisateur s'est entendu dire par le support technique Philips que si l'erreur 50h ("write append") se produisait, cela voulait dire qu'il fallait envoyer le périphérique en réparation. D'autres utilisateurs ont entendu dire que cette erreur se produisait lors d'une tentative d'écriture de répertoire ou de fichier vide. Sous Easy-CD Pro '95, l'erreur est reportée sous le numéro 171-00-50-00 (voir le site Web Roxio pour la liste complète des codes d'erreur).

Si le problème vient d'un ressort défectueux, cela peut être résolu en remplaçant ce dernier. Cela annulera la garantie, et n'essayez pas à moins que cela ne soit pour vous la dernière alternative avant de jeter le graveur par la fenêtre. Jonathan Oei donne les détails sur la marche à suivre (cherchez dans comp.publish.cdrom.hardware, sujet "CDD2000 & Spring Fix", dans http://groups.google.com/), et une description détaillée de la procédure peut être trouvée à l'adresse http://www.fadden.com/doc/fix-hp4020i.txt.

Cette procédure demande des outils spécifiques (des tournevis torx miniatures et de toutes petites pinces de bijoutiers), et requiert un démontage quasi-complet du graveur. Si vous ouvrez ce dernier et que vous retirez les circuits imprimés, vous verrez que le laser est piloté par un moteur pas à pas. Ce moteur est constitué d'engrenages en plastique solidaires du laser par des pièces également en plastique. Le ressort en question maintient la tête laser contre les engrenages, ce qui explique que son vieillissement entraîne un glissement des pignons et par la même des échecs de gravure. Le remplacement du ressort en fil de 0.012" par un ressort en fil de 0.02" de diamètre résout le problème.

La température élevée à l'intérieur du graveur peut contribuer à la dégradation des lubrifiants permettant les mouvements de la tête laser. Vous pouvez éviter ce problème en installant un ventilateur.

Cette question est également traitée dans la FAQ HP4020i, à l'adresse http://www.cd-info.com/CDIC/Technology/CD-R/HP-FAQ.html.


Sujet: [4-11] J'obtiens des erreurs en lisant la première piste (données) d'un CD mixte
(1998/08/16)

Il existe un "blanc" de 150 secteurs à la fin d'une piste de données. La plupart des logiciels le gère automatiquement, contrairement à d'autres logiciels plus anciens. Si vous obtenez des erreurs, essayez de soustraire 150 au nombre total de secteurs à lire pour cette piste.


Sujet: [4-12] Mon graveur éjecte immédiatement les disques vierges
(2002/05/04)

Il y a plusieurs possibilités, logicielles et matérielles.

Cela peut venir du fait que le système examine le disque, ne trouve pas de TOC (tables des matières), et éjecte le disque, considérant qu'il est inutilisable. Une méthode pour différencier le cas où c'est le système qui éjecte le disque et le cas où c'est le périphérique qui le fait est de débrancher le câble IDE ou SCSI derrière le graveur avant d'insérer le disque.

Si le périphérique prend un certain temps avant d'éjecter le disque, il peut s'agir du support. Sur certains modèles, il existe un voyant clignotant pour cela. Si cela vous arrive, essayez une autre marque de CDs vierges.

Si le problème vient du système d'exploitation, vous allez devoir être contraint à désactiver certaines fonctions. Sous Win95, désactivez la notification d'auto-insertion pour tous les périphériques gérant des CD. (voir la section (4-1)). Un utilisateur signale qu'une réinstallation du système peut résoudre le problème. Sur Mac, des drivers plus récents peuvent également résoudre le problème. Sur un système Solaris, retirer le graveur (généralement dans l'entrée "cdrom") du fichier /etc/vold.conf.

Si cela ne marche toujours pas, assurez-vous que le graveur est parfaitement horizontal. Il semblerait que certains modèles (généralement antérieurs à 1996) soient particulièrement sensibles sur ce point. Certains utilisateurs ont rencontré des problèmes avec un CD-R inséré dans le graveur depuis un certain temps d'où des problèmes d'échauffement: l'ajout d'un petit ventilateur près du graveur peut résoudre le problème.

Avec certains graveurs, une terminaison SCSI incorrecte peut induire ce type de comportement.

Dans le cas des Yamaha CDR-200/CDR-400, il peut s'agir d'un signe de panne nécessitant un remplacement. Voir la section (5-1-1).

Si le problème n'est toujours pas résolu, il y a une forte probabilité qu'il y ait un problème d'alignement et qu'il faille le faire réparer. Ce genre de problème peut être consécutif à un transport.

Un utilisateur a signalé des problèmes liés à l'utilisation d'un type de caddy inapproprié. Le mieux est d'utiliser des caddies Sony, qui sont les plus répandus dans le commerce.


Sujet: [4-13] J'obtiens des erreurs sur le calibrage de puissance
(2002/12/29)

La plage de puissance du laser en sortie pour un CD-R basse vitesse est comprise entre 4 et 8 mW. (En comparaison, la puissance en lecture est de l'ordre de 0,5 mW.) Les graveurs haute vitesse et les graveurs CD-RW utilisent une plage plus étendue, jusqu'à 40mW pour un CD-R en 48x. En haut de l'échelle on trouve les graveurs DVD-R, avec une puissance de sortie de 100 mW en vitesse 4x et 200 mW en 16x. Les disques CD-R et CD-RW comprennent une zone, distincte de la zone de gravure standard, appelée Power Calibration Area (PCA) soit Zone de Calibrage de Puissance, qui est utilisée pour ajuster la puissance laser en fonction du type de support utilisé et de la vitesse de gravure.

Les erreurs indiquent que le graveur a des problèmes pour calibrer la puissance. La cause la plus fréquente est une incompatibilité avec le support employé -- un changement de marque ou de lot de support en est souvent la cause --- mais le problème peut également venir d'une lentille sale ou d'un graveur défaillant.

Si vous observez une erreur "power calibration area full", cela signifie que le graveur ne trouve plus d'espace libre dans la zone PCA. La zone PCA est divisée en 99 régions. Après 99 essais de calibrage de puissance, il n'y a plus de place, et le graveur reporte une erreur.

Essayez différentes marques de support pour confirmer s'il s'agit ou non d'une incompatibilité entre votre graveur et les disques que vous utilisez. Si cela ne change rien, voici quelques pistes pour minimiser le problème. D'abord, essayez de graver à vitesse plus faible. Le graveur va employer une "stratégie d'écriture" différente, qui se traduit en principe par une puissance moindre. Ensuite, si vous stockez vos disques dans une pièce fraiche, essayez de les chauffer à une température légèrement supérieure à celle de la pièce (en les placant près d'un radiateur par exemple). Un utilisateur a constaté que cela pouvait jouer.

Si tout cela ne donne rien, et que le graveur est toujours sous garantie, faites vérifier votre graveur. S'il n'est plus sous garantie, vous pouvez essayer de le nettoyer. Voir la section (3-30).

Certaines versions firmware du Philips CDD2000 (et HP 4020i) renvoient une erreur de calibrage si vous essayez de graver en 1x après une lecture en 4x.

Il est également judicieux de vérifier, dans le cas des graveurs internes, que l'alimentation de votre ordinateur a une puissance suffisante. Les CD-Rs et CD-RWs nécessitent plus de puissance en écriture que pour la lecture ou les tests d'écriture. Les systèmes les plus récents nécessitent une alimentation de 300W.

Un utilisateur a constaté que ses problèmes disparaissaient en créant un fichier image avec Easy CD Creator, puis en fermant et en réouvrant le logiciel, et enfin en gravant l'image à une vitesse modérée. (Tout cela n'est pas très rationnel, mais cela fonctionne).


Sujet: [4-14] Ma carte Adaptec 2940 fait une pause après avoir détecté mon graveur
(1998/04/06)

Ceci a été observé avec un Yamaha CDR-100. La solution est d'aller dans le BIOS de la carte (en tapant Ctrl-Q pendant la phase de boot), et de désactiver les options "support removable disks under BIOS as fixed disks" et "boot from CD-ROM".


Sujet: [4-15] Je ne peux pas voir tous les fichiers d'un CD-R
(1998/04/06)

Il y a plusieurs possibilités: soit les fichiers sont effectivement absents, soit ils sont présents mais vous ne pouvez les visualiser. Essayer de lire le disque sur différentes machines (par ex. Mac et PC) peut donner une piste.

Des versions anciennes de MSCDEX étaient connues pour "oublier" certains fichiers lors de l'exploration d'un disque. Si vous utilisez DOS ou que vous utilisez des drivers en "mode réel" sous Win95, assurez-vous que vous disposez bien de la version la plus récente de MSCDEX.

Des versions anciennes de certains logiciels de gravures ont tendance à omettre certains détails lorsque on leur demande de graver un nombre important de fichiers. Ces problèmes sont cependant signalés.

Si vous graver un CD multi-sessions, lisez la section suivante.


Sujet: [4-16] Mon disque multi-sessions ne contient que les données de la dernière session
(2004/07/22)

Une erreur fréquente lors de la gravure d'un CD-ROM multisession est d'oublier de lier les fichiers de la session précédente avec la session courante. Il en résulte un CD où vous pouvez voir les nouveaux fichiers, mais pas les anciens, à moins que vous n'ayez un logiciel qui vous laisse choisir la session que vous voulez voir.

De nos jours, la plupart des applications de gravure vous demandent si vous souhaitez conserver les données de sessions plus anciennes, ou vont les conserver par défaut. Certaines versions plus anciennes de ces logiciels vont écraser les données par défaut ou bien ne pas proposer du tout cette fonctionnalité.

Les fichiers ne sont pas perdus pour autant. Certains logiciels permettent d'accéder aux données "perdues", comme par exemple IsoBuster (section (6-2-20)). Certains logiciels de gravure permettent une piste de données d'une session donnée, données auxquelles vous pourrez alors accéder avec IsoBuster ou WinImage (6-2-2).

Une solution plus directe est d'utiliser un "sélecteur de session", comme celui qui est inclut dans les logiciels Roxio. Cela permet de choisir la session que vous voulez voir dans l'exlorateur Windows.

Certains lecteurs CD-ROM se bloquaient après la recherche d'un certain nombre de sessions, d'où la "perte" de données (généralement de la dernière session plutôt que celles de l'avant dernière). Ceci est réparable en utilisant les solutions décrites plus haut, à moins d'utiliser un lecteur plus récent.


Sujet: [4-17] J'obtiens des erreurs SCSI
(1998/07/26)

Avoir de bons câbles SCSI ainsi que des terminaisons correctes est absolument essentiel. Les erreurs sur le bus SCSI peuvent entraîner des problèmes de "buffer underruns" ou de données corrompues (en particulier lorsque le fabricant livre son graveur avec le contrôle de parité désactivé par défaut).

Bertel Schmitt a écrit un excellent article sur le câblage et les terminaisons SCSI. Cette article est disponible sous forme texte à l'adresse http://www.fadden.com/doc/scsi-trm.txt. Granite Digital, une société qui fabrique des câbles et terminaisons d'excellente qualité, a un site Web à l'adresse http://www.scsipro.com/.

Si vous utilisez un HP 4020i avec une carte AdvanSys SCSI, vous pouvez résoudre le problème en réduisant le taux de transfert DMA.


Sujet: [4-18] Pourquoi la copie d'un CD audio n'a pas exactement le même rendu que l'original?
(1998/04/06)

Il se cache en fait deux questions là derrière, qui ont été séparées en deux sections distinctes. Le problème le plus courant est lié à l'extraction audio-numérique qui peut ne pas donner un résultat conforme à l'original.


Sujet: [4-18-1] Pourquoi les données audio ne correspondent-elles pas exactement à l'original?
(1998/04/06)

La plupart des problèmes sont dus à une mauvaise extraction audio-numérique de la source (CD audio). Avec certains lecteurs de CD-ROM, le résultat peut être légèrement différent pour des extractions successives d'un même disque. Au contraire, avec d'autres lecteurs comme les Plextor (par ex. les 4Plex, 8Plex, et 12Plex, mais pas le 6Plex), le résultat restera identique tant que le support source restera propre.

Le problème fondamental vient du fait que si le CD est sale, la correction d'erreurs pourra ne pas être en mesure de rattraper toutes les erreurs. Certains périphériques font de l'interpolation, d'autres non.

Un autre problème que l'on rencontre avec certains lecteurs de CD-ROM est la "gigue". Voir la section (2-15) pour plus de détails.

Voir également la section (3-3) qui explique comment éviter les "cliquetis" consécutifs à l'extraction, et la section (5-5) sur les lecteurs recommandés.


Sujet: [4-18-2] Les données audio correspondent, mais le rendu sonore est différent
(2008/05/02)

Supposons que vous extrayez une piste audio depuis une copie, et que le résultat soit strictement identique d'un point de vue binaire à ce que vous aviez gravé depuis votre disque dur, mais les CDs ne donnent pas exactement le même rendu sonore. Que s'est-il passé ?

La majorité des personnes ne remarquent aucune différence entre un original et une copie. Certaines personnes remarquent des différences très subtiles, d'autres d'énormes différences; sur les meilleurs lecteurs, il n'est pas facile de faire de distinctions. Certains disent que le CD-R est meilleur, d'autres qu'il est pire. Bien qu'il soit vrai que "des bits sont des bits", il y a des raisons pour qu'un CD-R puisse "sonner" différemment alors que les données concordent parfaitement.

Il existe un excellent article sur le sujet : "The Numerically-Identical CD Mystery: A Study in Perception versus Measurement" par Ian Dennis, Julian Dunn, et Doug Carson, présenté à l' Audio Engineering Society en Avril 1997. Cet article est disponible au format pdf à l'adresse http://www.prismsound.com/downloads/cdinvest.pdf. Cet article explique principalement pourquoi des CDs pressés fabriqués dans des usines différentes ou par des méthodes différentes "sonnent" différemment, mais ces observations s'appliquent également aux CD-Rs.

Les auteurs suggèrent pour conclure que les modulations basse fréquence dans le disque perturbent l'électronique de l'asservissement et du moteur, provoquant une distorsion sur les sorties analogiques décelable par une oreille avertie.

Le problème numéro 1 est le "jitter" (gigue). Cela n'est pas la même chose que le "jitter" lié à l'extraction audio-numérique (DAE), décrit dans la section (2-15), mais plutôt un problème de base de temps. On trouvera une bonne vue d'ensemble du sujet sur http://www.digido.com/. Une explication suit ci-dessous.

La conversion numérique vers analogique ("N/A") en sortie d'un lecteur CD est pilotée par une horloge interne. Cette horloge est liée à des mécanismes de contrôle qui font que le disque tourne à la bonne vitesse. Si le signal numérique lu sur le disque a une base de temps irregulière, de petites erreurs vont être répercutées en sortie. Même si le lecteur CD récupère précisément tous les bits, le résultat sera moins bon si le "timing" des bits sur le disque n'est pas précis. Autrement dit, si un système quelconque envoie un échantillon à des hauts parleurs 44100 fois par seconde, mais de façon pas tout à fait régulière (parfois en accélérant, parfois en ralentissant), vos oreilles vont le remarquer.

Il reste des questions comme de savoir si l'horloge pilotant la sortie peut être perturbée par l'entrée. Si l'horloge de sortie de lecture est isolée et stable, elle ne sera pas affectée par la gigue.

Si vous lisez un CD "numériquement" (c.a.d. par extraction puis lecture à travers une carte son), la qualité du CD n'a pas d'importance, dans la mesure où c'est l'horloge de la carte son qui pilote la conversion N/A.

Il a été avancé que le "timing" des bits d'un CD-R est moins précis que celui d'un CD pressé. La gravure à différentes vitesses sur des supports différents requiert des ajustements au niveau de la "stratégie d'écriture" (cf section (3-31)) qui peuvent impliquer des résultats plus ou moins précis selon la vitesse de gravure. Ce qui peut se traduire par un son un peu moins bon (ou légèrement différent).

Yamaha propose une solution partielle au problème de "jitter" avec la fonction "Audio Master Quality". Voir la section (2-41). Il a été avancé que le processus de conversion N/A dans le lecteur CD est plus susceptible de "gigue" lors de lecture de CD-Rs, en raison du manque de précision du signal d'horloge utilisé. Un lecteur CD de bonne qualité compense cela automatiquement. (Note: ce type de gigue est différent de celui que l'on rencontre avec l'extraction audio-numérique, décrit dans la section (2-15).) Au milieu de la page http://www.digido.com/jitteressay.html se trouvent des informations sur le rapport entre qualité de lecture et méthode d'enregistrement.

Yamaha propose une solution partielle au problème de "jitter" avec la fonction "Audio Master Quality". Voir la section (2-41).

Il ne semble pas qu'il existe de tests sérieux sur le web confirmant que la gigue puisse être la cause de ce phénomène. L'article "Numerically-Identical CD Mystery" rejette cette théorie.

D'autres affirment que deux CDs, pressés ou non, "sonnent" systématiquement de façon légèrement différente. Certains affirment faire la différence entre deux CDs identiques sortis d'usines différentes. La première affirmation est fantaisiste, mais la seconde s'appuie sur des faits plus précis.

Il est possible que un CD-R mal gravé soit plus difficile à lire en raison d'un plus grand nombre d'erreurs corrigé par le lecteur de CD par interpolations, d'où des différences audibles. Ces erreurs, mesurées par les compteurs C1/C2 sur la plupart des lecteurs de CD, ne sont pas lisibles par une analyse (scan) du disque.

Le manuel du CDD-2000 indique que le graveur lors de l'extraction lit les CDs pressés en 4x, et les CD-R en 1x. Cela joue sur la qualité de la conversion N/A, et peut entraîner une différence audible.

http://www.mrichter.com/cdr/primer/losses.htm donne des indications supplémentaires, en particulier un tableau montrant des différences au niveau du signal.

Une présentation très technique sur la lecture des CD est disponible à l'adresse http://www.tc.umn.edu/nlhome/g496/eric0139/Papers/paper.html. Il est expliqué pourquoi la lecture de CDs audio est compliquée. L'auteur décrit également les concepts d'"aliasing" et de "dither".

Si vous remarquez des différences notables, essayez différentes marques de support, différentes vitesses de gravure, un lecteur différent, voire un graveur différent. Il est évident que certaines marques de support et de graveur donnent de meilleurs résultats en audio, mais cela reste très subjectif. Certains pensent que les CD-Rs "sonnent" moins bien, d'autres qu'ils "sonnent" mieux (et certains pensent que le bon vieux disque vinyl est ce qui se fait de mieux).


Sujet: [4-19] Les pistes audio sont légèrement tronquées
(1998/04/06)

Certains graveurs ne font pas correctement l'extraction audio-numérique si le pré-espace avant la première piste n'est pas exactement de deux secondes. Un bogue dans le firmware force le périphérique à commencer l'extraction légèrement après le début de la piste, et à s'arrêter légèrement après la fin de la piste. Cela peut se révéler audible si la musique commence exactement au début de la piste, et peut également faire "planter" le graveur lors de l'extraction de la dernière piste du CD.

Les CDs commençant en 00:02:32 (0 minutes, 2 secondes, et 32 blocs) sont curieusement monnaie courante. Le problème peut être contourné, en observant les résultats donnés par le freeware TOC de Jeff Arnold TOC program (disponible à l'adresse http://www.goldenhawk.com/) et en renseignant les paramètres "/start=" et "/end=" qui permettent d'ajuster après coup le nombre de blocs excédant les deux secondes.

Par exemple, si la première piste commence en 00:02:32, vous devez soustraire 32 des LBA (Logical Block Addresses) de début et de fin.

Une meilleure solution est d'utiliser un lecteur de CD-ROM qui n'a pas ce problème (et qui pourra probablement extraire l'audio plus rapidement qu'un graveur).

Les Yamaha CDR-100/102 et Philips CDD2600 sont connus pour avoir ce problème, qui peut néanmoins être résolu par une mise à jour du firmware. Le Ricoh 6200S ne retournerait pas correctement la table des matières (TOC) correctement pour ce type de disques.

Les graveurs et logiciels les plus récents semblent gérer correctement ce problème.


Sujet: [4-20] Je ne peux pas lire des fichiers audio en double-cliquant sous Windows 95
(2001/07/09)

Le lecteur audio par défaut de Win95 essaye de charger le fichier entier en mémoire. Lorsque le fichier correspond à une piste extraite de 40 ou 50 Mo, et qu'il n'y a pas suffisamment de RAM disponible, le système de mémoire virtuelle de Win95 tente d'écrire sur disque. Le disque "poubellise", et tout est perdu.

Il existe plusieurs méthodes de contournement. Si vous "cliquez droit" sur le fichier et sélectionnez "Propriétés", vous verrez un onglet "Pré-visualiser" (NdT : je n'ai pas trouvé cette option !). Cela permet de jouer le fichier directement depuis le disque. Une seconde méthode est d'utiliser un autre programme de lecture. Une possibilité est d'utiliser Media Player, installé en option avec Win95. Vous pouvez en faire le lecteur de fichier WAV par défaut en sélectionnant Affichage/Options dans l'explorateur, puis en cliquant sur l'onglet "Types de fichiers", et choisir "Son Wave". Double-cliquez sur "Modifier" puis "Lecture" et changer le programme "sndrec32.exe" en "mplayer.exe", en laissant les options "/play" et "/close" intactes.

Le lecteur WMA inclus dans les versions récentes de Windows devraient fonctionner correctement.


Sujet: [4-21] Je n'arrive pas à lire un CD ISO finalisé écrits par paquets
(1998/04/06)

Ce problème est régulièrement rencontré par des utilisateurs de HP7100/7110. HP a choisi de vendre avec leurs graveurs des logiciels de packet-writing plutôt que des logiciels "classiques" de gravure, l'utilisateur se retrouvant avec des disques non exploitables sur bon nombre de systèmes. (Le HP7200 est le même graveur, mais vendu avec un firmware à jour et un ensemble de logiciels plus étoffé.)

Ce qui suit est un extrait d'un fichier readme.txt de chez Adaptec. Il parle de DirectCD, mais le propos s'applique à toutes les solutions logicielles de packet writing:

"Lorsque le disque est dans le format natif utilisé par DirectCD, vous ne pourrez lire le disque sur un graveur que si DirectCD est lancé. C'est une conséquence directe des choix technologiques utilisés pour la gravure d'un CD-R. Pour que le disque soit lisible sur un lecteur de CD-ROM standard, il est nécessaire que DirectCD inscrive certaines données sur le disque. Cela garantit une compatibilité avec la plupart des modèles actuels du marché. Malheureusement, il existe encore un certain nombre de lecteurs de CD-ROM qui sont incapables de lire des disques gravés en packet writting par DirectCD. Si vous rencontrez le problème, vous devez ouvrir l'icône Système du Panneau de Configuration, sélectionner "Performances", "Système de fichiers","CD-ROM" puis "Pas de cache en lecture". Si vous rencontrez toujours le problème malgré ces ajustements, il est fort probable que le lecteur lui-même ne puisse lire les supports gravés en packet writing.

Il doit aussi être noté qu'il existe une initiative des industriels nommée MultiRead qui résout ces problèmes et qu'elle reçoit le support de tous les fabricants majeurs de périphériques CD-ROM et CD-R/RW. Cette initiative va éliminer les problèmes ci-dessus et devrait être disponible pour tous les nouveaux périphériques."

Si vous voulez partager des données entre systèmes, et qu'il n'est pas garanti que l'un des systèmes n'est pas équipé d'un lecteur de CD-ROM compatible MultiRead, il est préférable d'utiliser un logiciel de gravure conventionnel.


Sujet: [4-22] Je trouve des fichiers corrompus sur des CD que je grave
(2000/10/20)

Un certain nombre de personnes ayant gravé un CD se rendent compte après coup, que s'ils peuvent lire un fichier texte, faire tourner une application, regarder des images, il ne leur est en revanche pas possible de décompresser des fichiers .ZIP archives ou lancer des applications compressées (par ex. un "Setup.EXE" sous Win95). Un message d'erreur courant est "Ce fichier ne correspond pas à une application win32 valide".

Le problème qu'ils observent ne concerne pas uniquement la corruption de fichiers ZIP. La plupart des fichiers contiennent beaucoup d'informations redondantes. Si un simple bit est perdu au milieu d'un fichier texte, les chances que cela porte à conséquence sont faibles. Dans le cas d'une application, le risque de poser problème dépend de la position du bit dans le fichier. Dans le cas d'un fichier compressé, par contre, chaque bit est significatif, et le CRC d'un fichier ZIP a une forte probabilité de révéler l'erreur. (Le CRC est un contrôle de redondance cyclique. La plupart des applications de compression calculent un CRC sur 32 bits des données avant compression et le stockent dans le fichier archive. Lorsque vous décompressez les fichiers, le CRC est vérifié pour s'assurer qu'il n'y a pas eu corruption.)

Eliminer ces erreurs pourrait être aussi simple que remplacer un câble SCSI défaillant. Une méthode pour cerner la cause du problème est d'essayer le disque dans différents lecteurs sur différentes machines. Si la même erreur apparaît toujours au même endroit, c'est qu'elle s'est produite lors de la gravure et non à la lecture. Une autre chose à essayer est de graver le même disque deux fois. Si les données écrites sur les deux CD-Rs ne correspondent pas à l'original, mais si elles sont identiques, que les erreurs se produisent à chaque fois au même endroit, plutôt que de manière aléatoire, alors le problème doit venir d'un driver ou d'un firmware plutôt que d'un câble ou d'une RAM défaillante.

Si un fichier semble corrompu sur le CD-R, essayez de le recopier sur disque dur et de le comparer à l'original. Si possible, essayez de déterminer si les différences sont importantes ou seulement sporadiques. Vous pouvez utiliser la commande "fc" (ex : "FC /B FILE1 FILE2") ou un utilitaire plus convivial comme ceux listés dans la section (3-22).

Si vous arrivez à voir si le problème vient du lecteur ou du graveur, vous devriez pouvoir mieux cibler la partie en cause de votre système. Si le problème semble venir du graveur, et que vous n'arrivez pas à le corriger, essayez le avec le système de quelqu'un d'autre. Il est possible que le graveur soit défaillant.

Dans tous les cas, commencer par vérifier les câbles, les connexions, les terminaisons SCSI, le cache L2 et la RAM. Un utilisateur avec un système apparemment en bon état de marche en modifiant les timings RAM dans le BIOS. Utilisez un testeur de mémoire, comme "Memtest86" disponible sur http://www.memtest86.com/, pour détecter une RAM défectueuse. D'autres se sont aperçus que le problème disparaissait lorsqu'ils désactivaient la cache L2 de leur carte mère. Parfois l'ajout d'un nouveau périphérique peut rendre un câble capricieux (particulièrement les longs). Parfois ce problème de câble n'affecte qu'un seul périphérique. Permuter deux câbles peut, pour pas cher, faire disparaître le problème. La section (4-17) donne des conseils sur le matériel SCSI. Si le problème vient d'une incompabilité de support, et que les erreurs résultent d'un BLER (taux d'erreur) supérieur à ce que sait gérer la correction d'erreur, il est préférable de changer de marque de supports.

Une dernière chose: assurez-vous que l'original est valide avant de chercher partout !


Sujet: [4-23] J'ai des problèmes pour relire un CD audio sur un lecteur de salon ou un lecteur de voiture
(2001/04/01)

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Avant tout un problème de compatibilité de support. Tous les lecteurs n'acceptent pas toutes les marques de CD-R. Vous devez trouver la bonne combinaison de graveur, de support, et de lecteur. Lire la section (7-2) à ce sujet. Un logiciel d'identification de support CD-R (tels que ceux listés dans la section (6-2-9)) pourra vous aider à vous assurer que vous utilisez effectivement des supports de marques différentes, mais ces logiciels ne sont pas fiables à 100% (section (2-33)).

Si vous essayez avec un support CD-RW, cela risque d'être pire qu'avec un CD-R. La majorité des lecteurs ne savent pas lire les CD-RW.

Une erreur courante est d'oublier de fermer le disque en fin de gravure. Il est alors impossible de lire un CD audio avec un lecteur CD audio. De même, n'oubliez pas que, dans le cas d'un CD multisession, toutes les données audio doivent être écrites dans la première session. Les lecteurs CD audio ne savent pas repérer les sessions les plus récentes, et les pistes correspondantes ne pourront par conséquent être lues.

Parfois le lecteur va bien faire tourner le disque, mais pas le lancer. Parfois il n'aura aucune difficulté pour lire les pistes, mais ne permettra pas de sauter d'une piste à l'autre ou de parcourir une piste en lecture rapide. La solution peut être d'utiliser une autre marque de support ou un autre lecteur CD.

Si vos disques sautent, vérifiez que la protection anti-saut n'est pas activée. Cette fonction est généralement disponible sur les lecteurs portables ou auto, mais il n'est pas toujours possible de la débrayer. Les lecteurs de CD pour voiture sont particulièrement difficiles sur le type de support. Voir également la section (4-40).

Un utilisateur propriétaire d'un auto-radio CD Jensen était incapable d'utiliser des disques fraichement gravés. Après quelques jours, les disques devenaient subitement lisibles. Ce comportement de "finalisation retardée" s'est avéré reproductible. Une gravure en 1x au lieu de 4x a donné des disques immédiatement utilisables.

Certains supports fonctionnent mieux en 1x, 2x ou 4x qu'à d'autres vitesses. Dans ce cas, ralentir ou accélérer le graveur peut aider.

Si le disque est lisible sans problèmes dans un premier temps et commence à poser des problèmes plus tard, ou bien si la lecture se déroule correctement sur les premières pistes puis se dégrade sur la fin, voir la section (4-47).

Un lecteur de cette FAQ signale que la plupart des lecteurs de CD ont une puissance laser ajustable qui peut être réglée de manière a améliorer les choses. Ceci dit, "jouer" avec un matériel mal documenté étant un peu imprudent, le recours à cette technique ne doit être fait qu'en tout dernier recours.

Pour terminer, n'oubliez pas de graver le disque en format CD-DA! Si vous vous contentez de graver directement des fichiers WAV, cela ne fonctionnera pas avec un lecteur audio.


Sujet: [4-24] J'ai des problèmes pour relire un CD sur une autre machine
(2002/09/22)

Comme pour les CDs audio, évoqués dans la section précédente, il peut y avoir plusieurs causes. La compatibilité des supports s'appliquent de la même façon aux CD-ROM.

Si vous utilisez un support CD-RW plutôt qu'un support CD-R, assurez-vous de la compatibilité MultiRead du lecteur. Certains anciens modèles sont capables de lire les CD-RW, mais ce n'est généralement pas le cas. Les modèles les plus récents ne posent en principe pas de problèmes.

Si le disque a été gravé en "packet writing" avec une application comme DirectCD, (avce lequel vous formatez un disque sur lequel vous allez copier les fichiers directement, ai lieu de créer un modèle et de graver un ensemble de données d'un coup), certains lecteurs vont "se planter" sur les frontières de paquet. Référez-vous à la section (4-21) pour trouver des infos et des moyens de contournement.

Si un disque a été gravé en "packet writing" dans un format ISO-9660 Niveau 3, il ne sera pas utilisable sur des systèmes non compatibles ISO-9660 niveau 3 (par ex. le DOS). Si le disque n'a pas été gravé en ISO-9660, mais en UDF, il vous faudra alors un driver UDF. Voir les sections (6-3) et (6-3-1) pour des explications et des liens vers des drivers gratuits. Si le système en défaut est sous Windows XP, voir http://support.microsoft.com/default.aspx?scid=KB;EN-US;Q321640& où l'on peut trouver un article sur l'utilisation de disques UDF sous XP.


Sujet: [4-25] Je ne peux pas copier un CD Vidéo
(1998/08/29)

Si vous insérez un VideoCD (White Book) dans votre lecteur de CD-ROM , vous allez voir un ensemble de fichiers et de répertoires comme dans le cas de n'importe lequel CD-ROM. En fait, avec le logiciel approprié, sur certaines plate-formes vous pouvez double-cliquer sur un fichier pour voir la vidéo.

En pratique, cependant, les fichiers vidéo sont stockés dans des pistes séparées, avec le format CD-ROM/XA MODE-2 FORM-2. Ce dernier permet de stocker plus de données, au détriment de la correction d'erreur. Si la vidéo est suffisamment courte, vous pouvez vous permettre de copier le disque comme un ensemble de fichiers, mais certains lecteurs seront incapables de lire ces fichiers si le disque d'origine contient plus d'une piste.

Vous devez utiliser un logiciel comme Roxio CD Copier ou GoldenHawk CDRWIN pour copier le disque piste par piste, de façon à préserver le format du disque original.

Si votre graveur ne supporte que l'enregistrement en "track-at-once", vous risquez d'avoir des difficultés pour copier des VideoCDs parce que l'adresse de départ se trouve décalée du fait que le graveur insère des blancs entre les pistes. NTI's CD-Copy (section 6-1-12) donne la possibilité de déplacer la dernière partie de la session précédente de façon à préserver la position de début de la session suivante.

Notez que dans le format MODE-2 FORM-2, un secteur contient 2324 octets de données, ce qui donne une capacité d'environ 740 Mo par disque au lieu de 650 Mo. Si vous ne gravez pas les fichiers d'un VideoCD dans le bon format, vous risquez de manquer de place. (L'espace supplémentaire est gagné en ne gérant pas les codes de correction d'erreur qui ne sont pas indispensables pour de la vidéo. La gravure de données "normales" dans ce format n'est pas recommandée.)


Sujet: [4-26] Le test d'écriture est correct, mais la gravure finale échoue
(2002/08/16)

Le plus souvent ce problème est lié à la notification d'insertion automatique qui n'est pas désactivée. Voir la section (4-1).

Si vous gravez en mode "track-at-once", et que l'écriture échoue alors que le disque est complet et que la TOC a été gravée, vous devriez pouvoir résoudre le problème en utilisant une autre marque de support. Voir les notes de la section (4-9).

Un utilisateur dit avoir corrigé le problème en remplaçant l'alimentation de son ordinateur. Une puissance de 200 W ne serait pas suffisante pour gérer tout ce qui était connecté, d'où un manque de puissance pour le laser et des problèmes de gravure.


Sujet: [4-27] Je n'arrive plus à formater un disque CD-RW
(2001/06/26)

Il est possible qu'il n'y ait qu'une zone du disque qui ne soit pas effaçable. Il est également probable qu'il s'agisse d'un bug du firmware ou du logiciel. Si vous utilisez Easy CD Creator, insérez un CD-RW correct, et lancez l'effacement. Juste avant de cliquer sur "OK" pour lancer l'effacement, échangez le "bon" disque avec le disque qui pose problème.

Si cela marche, il sera probablement nécessaire de renouveler l'opération avant de pouvoir réutiliser le disque.

Super Blank, de http://www.ping.be/kris-schoofs/, aurait accompli la même opération sans procéder à l'échange des disques.

Si cela ne fonctionne pas, il semblerait qu'un effaceur de PROM à UV puisse corriger le problème. Des expériences ont montré que laisser le disque au soleil pendant quelques heures peut également aider. Le disque ne sera pas totalement effacé, mais il est possible qu'il le soit suffisamment pour que l'on puisse alors utiliser Super Blank pour finir le travail. (le polycarbonate étant opaque aux rayons UV, il est nécessaire d'exposer le disque côté label).

Si rien ne marche, faites un examen minutieux de la surface. Il est possible que le disque soit tout bonnement endommagé.


Sujet: [4-28] J'ai des problèmes pour formater des disques CD-RW avec DirectCD
(2001/07/09)

Tout d'abord, consultez la section (3-40) pour plus d'explications sur les différentes façons permettant d'obtenir un disque vide. Pour une gravure de CD "normale", il n'est pas du tout nécessaire de formater le disque

S'il s'agit d'un CD-RW déjà utilisé, essayez de l'effacer pour commencer. Si vous rencontrez des problèmes, consultez la section section (4-27).

Un utilisateur de DirectCD 5.01 a rencontré des problèmes après avoir changé la configuration du VCACHE de min=2048 max=6144 à min=0 max=10240. Voir la section (4-1-2) pour des informations importantes sur le paramétrage du VCACHE .

Il semblerait de plus que certains logiciels anti-virus, comme TBAV, puissent interférer lors du processus de formatage et doivent être désactivés.

Voici ce qui a été envoyé par Jac Goudsmit:

"Lorsque Roxio DirectCD refuse de formater un CD-RW pour du packet-writing, cela peut venir du fait que le disque ne soit pas totalement vierge. Cela peut également se produire si vous avez utilisé l'option "rapide" lors du dernier effacement. L'option "effacement rapide" supprime uniquement l'entête "lead-in" pour faire croire au matériel et au logiciel que le disque est vide. Ceci est adapté si vous utilisez le disque pour une gravure "normale" de CD-ROM, CD audio ou autre.

Le module de formatage de DirectCD 2.0a requiert cependant un disque totalement vide : il est donc nécessaire de procéder à un effacement total du disque.

MAIS il existe un autre problème : après un effacement total et la fermeture du programme que vous avez utilisé pour ce faire (par ex. EasyCD Pro ou Easy CD Creator) il est possible que DirectCD ne reconnaisse pas immédiatement le support comme étant valide, sans un redémarrage de l'ordinateur.

Malheureusement cela signifie que si vous voulez réutiliser un disque CD-RW précédemment gravé en packet writing, il va vous falloir attendre au minimum une heure et demie, le temps d'effacer et de reformater le disque ..."


Sujet: [4-29] Je ne peux pas graver de CD-R après avoir installé Windows 98
(1998/07/07)

(Beaucoup d'utilisateurs ont rencontré des problèmes avec Win98 peu après sa sortie. Ces problèmes peuvent encore survenir lors d'une ré-installation de Win98.)

Si vous utilisez Easy CD Creator 3, essayez de le désinstaller, de redémarrer, et de l'installer à nouveau. Il semble que cela corrige les problèmes dans la majorité des cas. La même opération avec d'autres logiciels de gravure semble donner les mêmes résultats. Apparemment ECDC3 installe ses propres versions de drivers (comme l'ASPI), qui sont écrasés lors de l'installation de Win98. Une désinstallation suivie d'une réinstallation remettent les choses dans l'ordre.

Vérifier que la couche ASPI (Advanced SCSI Programmer's Interface) est à jour, même si vous êtes équipé d'un graveur IDE. Voir la section (4-44).


Sujet: [4-30] Je ne peux plus utiliser une copie de CD-ROM après avoir installé Windows 98
(1998/09/14)

Ceci s'applique aux systèmes mis à jour depuis Win95 vers Win98.

Ce problème a été reconnu par Microsoft. La solution est donnée à l'adresse http://support.microsoft.com/support/kb/articles/q186/2/97.asp.

Le problème de base est que, après une mise à jour vers Windows 98, les copies de certains CD-ROMs (généralement de jeux protégés contre la copie) refusent de s'exécuter, et demandent l'insertion du disque original. Microsoft indique deux méthodes pour résoudre le problème. La première étant d'utiliser le disque original.

La deuxième recommandation est de faire une nouvelle copie du disque sous Windows 98. Sans donner beaucoup d'explications sur le fait que cette correction fonctionne. Ils indiquent seulement que ce comportement n'est pas du à un bogue, mais plutôt à des "changements de conception dans Windows 98". (Il semblerait que l'utilisation de Win98 pour graver une nouvelle session sur un disque existant résolve également le problème, mais si vous n'avez pas pris l'habitude de laisser le disque "ouvert" sur des copies de CD de jeux, cela ne va pas beaucoup vous aider.)

Il est possible que Windows 98 retourne une valeur du label du disque proche de celle stockée (peut-être existe-t-il une conversion du jeu de caractères ou une troncature sous Windows 95). Les jeux protégés contre la copie vérifient fréquemment le label du disque pour piéger les pirates inexpérimentés.


Sujet: [4-31] Le disque que j'ai gravé avec DirectCD est illisible
(2006/09/04)

Commencez par consulter http://www.mrichter.com/cdr/primer/udf.htm pour comprendre le fonctionnement de DirectCD.

Le cheminement classique pour "planter" la gestion UDF de DirectCD est de retirer le disque sans laisser le temps au logiciel de terminer ce qu'il est en train de faire . Ceci peut également se produire en "rebootant" l'ordinateur alors que le logiciel est en train de travailler, en essayant de le désactiver en faisant une autre opération qu'une désinstallation (voir (3-45)),ou encore en désactivant la notification d'insertion automatique.

Si vous avez DirectCD 2.x, vous pouvez récupérer vos données à l'aide de l'utilitaire Scan Disc fourni avec le logiciel. Des logiciels comme CD-R Diagnostic ( (6-2-6)) ou IsoBuster ( (6-2-20)) peuvent également permettre de restaurer les données.

Règle d'or: n'effacez pas les données de votre disque dur tant que la gravure n'est pas finalisée et vérifiée. Beaucoup de choses peuvent perturber une gravure.


Sujet: [4-32] J'obtiens un message parlant de 100 transitions de "form"
(2000/05/05)

Lors de la copie de certains disques, Easy CD Creator (jusqu'à 3.x) va indiquer quelque chose comme:

"La piste courante contient plus de 100 transitions de "form". Easy CD Creator ne peut pas gérer plus de 100 transitions de forme pour une seule piste. Le disque ne peut pas être copié."
Il peut s'agir d'une méthode de protection anti-copies, utilisant à la fois des FORM-1 et FORM-2 sur un disque CDROM/XA MODE-2.

Un utilisateur signale que cela n'arrive que lorsque l'on essaie de copier un jeu pour Playstation en commençant par copier les disques sur le disque dur. Si vous faites une copie directe, aucune erreur ne se produira.

Selon Roxio, le message peut apparaître si le périphérique source détecte plus de 100 pistes sur le disque, ou encore si la source est défectueuse dans certaines conditions.


Sujet: [4-33] Mon système se bloque lors de l'insertion d'un disque vierge
(1999/10/10)

Cela peut provenir d'une mauvaise installation d'un logiciel de gravure comme DirectCD. Lorsque vous insérez un disque vierge, le logiciel essaie de l'identifier pour vous permettre de le formater pour du "packet writing".

Si vous avez un logiciel d'écriture par paquets comme DirectCD ou PacketCD installé, essayez de le désinstaller et de voir si le problème disparaît. Dans certains cas, il sera nécessaire d'effacer manuellement le fichier windows\system\iosubsys\scsi1hlp.vxd.


Sujet: [4-34] Mes CD-Rs ne peuvent être lus par mon lecteur DVD
(2000/02/06)

Tous les lecteurs DVD ne savent pas lire les CD-Rs. Voir la section (2-13).

Certains lecteurs qui n'arrivent pas à lire les CD-Rs arrivent à lire les CD-RWs. En cas de problème, essayez des supports CD-RW.


Sujet: [4-35] J'ai besoin d'aide pour la récupération de données importantes
(2004/03/05)

Voici quelques logiciels de diagnostic et de récupération de données:

Si cela n'est pas suffisant, il existe des sociétés spécialisées dans la récupération de données. Quelques exemples:


Sujet: [4-36] Qu'est-ce que signifie "non convertible en qualité CD"
(2000/03/12)

Certaines applications, comme Easy CD Creator, ne savent procéder qu'à des conversions très simples avec les fichiers audio. Si vous essayez de créer un CD audio, mais que les fichiers WAV ne sont pas au format PCM 44.1KHz 16-bits stéréo PCM, il sera nécessaire de les convertir à ce format avec un utilitaire tel que GoldWave (section (6-2-21)) avant gravure.


Sujet: [4-37] J'ai inséré un CD-ROM que Windows détecte comme un CD audio
(2002/03/18)

Il arrive parfois qu'un système Windows prenne une CD-R ou CD-RW de données pour un CD audio. C'est assez bizarre, d'autant plus qu'il ne s'agit pas forcément de CD-ROMs "mixtes" contenant à la fois de l'audio et des données. Dans certains cas, le phénomène ne se produit qu'avec les graveurs -- les lecteurs se comportant normallement -- dans d'autres cas, c'est l'inverse.

Un cas connu est le JVC XR-W2080 avec un firmware v2.06 (ou une version équivalente OEM). Si vous avez le lecteur Roxio UDF chargé, manuellement ou par le biais de DirectCD 3.x, le problème va se produire. Le fait de retirer le lecteur UDF, soit par "Ajout/Suppression de programmes", soit en renommant \Windows\System\Iosubsys\Udfreadr.vxd, semble corriger le problème.

Un autre cas a été signalé avec Toast 3.7 sur Mac. Si un disque a été gravé avec Toast en tant que CD-ROM/XA et non comme CD-ROM, Win98 verra le disque comme un disque audio. Win95 et WinNT se comporteront normalement avec le même disque.

Un utilisateur a signalé que le remplacement du cable IDE a fait disparaître le problème. Un autre utilisateur a signalé qu'une gravure en MODE-1 plutôt qu'en MODE-2 peut aider (voir les options avancées de votre logiciel).

Un autre utilisateur a résolu le problème en désinstallant "Wavelab".

Un utilisateur équipé d'une chaîne SCSI a résolu le problème en désactivant la "wide negotiation" et en limitant le débit à 16Mo/sec.


Sujet: [4-38] J'ai des erreurs de lecture en essayant de copier un jeu
(2000/04/17)

Le plus vraisemblable est que vous soyez confronté à de la protection contre la copie. L'éditeur du jeu a placé des secteurs "non lisibles" sur le disque, afin de piéger les logiciels de duplication.

Des instructions pour faire des copies de sauvegarde de jeux protégés peuvent être trouvées sur le Web. Consultez également la section (3-39).

Si vous pensez que le disque soit protégé, il peut simplement être sale ou rayé. Vous pouvez essayer de nettoyer le disque -- utilisez un chiffon non pelucheux, en agissant du centre vers l'extérieur -- ou consultez la section (7-12) qui donne des indications pour retirer les rayures.


Sujet: [4-39] Le redémarrage ou l'arrêt de Windows après une gravure entraine un blocage
(2000/04/26)

Cette situation peut se produire alors que la gravure s'est déroulée sans problèmes, mais néanmoins le système se bloque lorsque l'on veut l'arrêter ou le redémarrer. Le responsable peut être un logiciel anti-virus. Essayez de le désactiver et constatez si le problème persiste.


Sujet: [4-40] Pourquoi les CD-Rs fonctionnent mal lorsque la protection "anti-saut" est active?
(2004/02/20)

Lorsqu'un lecteur de CD lit un disque sans système anti-saut, il tourne en 1x, tout en essayant de corriger au mieux les erreurs.

Lorsque une fonction anti-saut (comme l'ESP de Sony) est utilisée, le disque est lu à une vitesse plus elevée (généralement 2x), et lorsque des erreurs non corrigibles sont rencontrées, la section en cause est lue à nouveau. Le lecteur lisant plus vite qu'il ne joue, ce dernier doit de temps à autre s'arrêter de lire et attendre la fin de la restitution. Le disque étant toujours en mouvement, cela nécessite de faire une recherche arrière sur la piste (la spirale) jusqu'au point où la restitution était en cours. La difficulté de recherche entre pistes étant un symptôme courant d'incompatibilité avec certains supports, on a dans ce cas une amplification du problème.

Les CD-Rs étant généralement plus difficiles à lire que les disques pressés, il est plus nettement plus probable de rencontrer des erreurs non corrigibles. Dans certains cas, un lecteur peut se retrouver "coincé" en relisant une section particulière, et il va en résulter un grand nombre de sauts et autres bonds.

La protection anti-saut est généralement débrayable sur les lecteurs portables. Dans le cas des lecteurs pour voiture, essayez de trouver une marque de CDs vierges qui fonctionneront mieux.


Sujet: [4-41] J'ai des problèmes pour graver sous Windows 2000 ou XP
(2003/04/23)

Assurez-vous tout d'abord que le logiciel que vous utilisez est compatible Windows 2000 ou XP. Ne supposez pas que, parce qu'il se lance normallement, tout va bien se passer. Mettez votre logiciel à jour avec une version plus récente.

Sous Windows 2000, il est possible qu'il soit nécessaire d'être connecté en tant qu'Administrateur pour graver. Les raisons semblent liées à des droits d'accès aux périphériques, à la base de registres, ou aux deux. Le même type de problèmes peut survenir sous XP.

L'installation de Windows Media Player 7 dans Win2000 peut contrarier Easy CD Creator et DirectCD. Une solution est de désinstaller puis réinstaller les deux, et de s'assurer que les versions sont 4.02c ou supérieure pour ECDC 4.02c et 3.01c ou supérieure pour DirectCD. Un autre remède est une correction dans la base de registres. Pour une explication complète de la chose, voir http://ask.adaptec.com/, et dans la section "Search all Products by Keyword or Article Number" entrez "000726-0003", cliquez sur "Article #", et appuyez sur le bouton "search".

Les graveurs IDE peuvent avoir besoin d'être installé en "maître" sur le bus lorsque l'on utilise ECDC sous Win2K. Si vous avez des problèmes avec un graveur IDE, et qu'il n'est pas configuré en tant que "maître" secondaire, essayez alors cette solution.

Faire tourner ECDC v3.5c sous Win2K n'est pas recommandé. Les versions 4.02 et supérieures sont officiellement supportées. Sous XP, la version 5 est nécessaire, mais peut néanmoins poser problème. Voir la section (4-49).

L'installation du WinXP Service Pack 1 peut causer des problèmes avec DirectCD. La solution est de désinstaller puis réinstaller DirectCD après la mise à jour de WinXP.

Certains utilisateurs ont résolu leurs problèmes en désactivant les fonctions de gravure intégrées à WinXP. Pour se faire,rendez-vous dans "Panneau de Configuration", sélectionnez "Outils d'administration", puis "Services" et enfin dans la liste qui s'affiche, double cliquez sur "Service COM de gravage de CD IMAPI" et sélectionnez "Désactivé".

Voir aussi la Base de Connaissances Microsoft , article #324129, "HOW TO: Troubleshoot Issues That Occur When You Write Data to a CD-R or CD-RW Optical Disc in Windows XP", à l'adresse http://support.microsoft.com/?scid=kb;en-us;324129.


Sujet: [4-42] J'ai formaté un CD-RW et la capacité obtenue n'est que de 530Mo
(2000/10/29)

C'est un comportement normal lorsque l'on formate un support CD-RW pour utilisation avec le logiciel de packet-writing Roxio DirectCD. Les disques CD-RW sont formatés avec des paquets de taille fixe, qui occupent plus de place mais permettent l'effacement de fichiers individuels. Avec des paquets de taille variable, vous utilisez encore plus de place, mais lorsque vous effacez un fichier, il est simplement marqué comme effacé. L'espace est toujours utilisé.

Pour utiliser des paquets de taille variable sur un CD-RW avec DirectCD, formatez un CD-R avec DirectCD et procédez à une copie image du CD-R vers le CD-RW.

Les autres logiciels de packet writing peuvent fonctionner différemment.

N'oubliez pas qu'il n'est nécessaire de formater un disque que si vous voulez un accès par "lettre de disque". La gravure conventionnelle doit être faite sur des disques non formatés. Voir la section (3-40).


Sujet: [4-43] Mon logiciel de gravure se plante
(2000/10/29)

Il existe un certain nombre de causes à celà. On a généralement tendance à incriminer le logiciel, mais souvent le problème est ailleurs dans le système.

Première précaution: vérifiez que vous avez la version la plus récente du logiciel. Peut-être avez vous été confronté à un bogue corrigé depuis.

Si vous avez overclocké votre système, ou que vous l'avez "optimisé" au delà du raisonnable en terme de stabilité, revenez à des réglages standards et réessayez.

Sous Windows, vérifiez que la couche ASPI est à jour. Voir (4-44).

Toujours sous Windows, recherchez le fichier \Windows\System\Iosubsys\scsi1hlp.vxd. S'il est là, renommez le en "scsi1hlp.vx_", il ne sera ainsi plus chargé. Redémarrez et réessayez. (Ce fichier est requis pour des impératifs de compatibilité avec certains anciens disques durs SCSI. Il peut parfois interférer avec d'autres composants.)

Si votre système paraît stable, contactez le service client approprié. Si vous avez acheté le logiciel "au détail", contactez l'éditeur. S'il a été acheté avec autre chose, et qu'il a été distribué en version "OEM", vous devez contacter le fabricant qui le revend (voir la section (6-8) pour plus d'explications).


Sujet: [4-44] Est-il nécessaire de mettre à jour la couche ASPI?
(2004/08/17)

Voir http://www.mrichter.com/cdr/primer/aspi.htm pour une introduction à l'ASPI.

Sous Win2K et WinXP, il est possible d'utiliser une autre interface (SPTI). Cela évite les problèmes de cohabitation de plusieurs pilotes ASPI. L'utilisation de SPTI devient de plus en plus courante.

Beaucoup de gens résolvent des problèmes en mettant à jour leur couche ASPI. Dans le passé, c'était la première chose que demandait de vérifier les supports clients. Adaptec rend la chose plus aisée grâce à un utilitaire appelé ASPICHK, auparavant disponible sur http://www.adaptec.com/worldwide/support/driverdetail.jsp?language=English+US&filekey=aspichk.exe&sess=no.

Cela dit, selon Roxio, depuis la version 4.02 de Easy CD Creator (ECDC), la couche ASPI n'est plus utilisée par leur produit. Les fonctions logicielles nécessaires faisant désormais partie intégrante du produit, il n'est plus nécessaire de vérifier ou de mettre à jour la couche.

Pour des utilisateurs de logiciels non-Adaptec, il existe un programme (dont la légalité peut être jugée discutable) du nom de "ForceASPI" qui permet de forcer l'installation de la couche ASPI Adaptec. Adaptec faisant la guerre aux sites proposant ce logiciel, il n'est pas forcément évident à trouver. http://www.mindspring.com/~tburke1/aspi.htm propose une liste de sites pour le télécharger, et on peut également le trouver par le biais de moteur de recherche comme Google. Vous pouvez également essayer http://aspi.radified.com/.

D'autres logiciels utilisent et/ou modidient l'ASPI -- avec un résultat médiocre. Les exemples connus sont les lecteurs USB SmartMedia et le système Creative Labs Infra. La mise à jour de la couche ASPI lorsque l'on utilise l'un de ces graveurs peut s'avérer imprudent.

Les interactions de Windows ME avec ASPI sont mal connues à ce jour.

A ce jour, la couche ASPI Adaptec cause des problèmes sous Win2K et de ne doit pas être utilisée. La couche LSI "w2kaspi" fonctionne mieux en principe; elle peut être téléchargée sur le site http://www.lsilogic.com/support/support+drivers/scsi/w2kaspi.html. Les mêmes problèmes peuvent se poser sous WinXP.


Sujet: [4-45] La gravure se déroule correctement, mais le disque reste vierge
(2001/09/17)

Ce problème a été signalé par un nombre important de personnes. La cause n'est pas très claire. Il semble que le problème apparaisse soudainement alors que le graveur fonctionnait correctement.

Quelques modèles pour lesquels le problème a été constaté:

Si cela vous arrive:


Sujet: [4-46] Mon graveur CD-RW ne reconnait pas mon disque CD-RW
(2004/01/23)

Si le disque est reconnu mais refuse d'être effacé ou formaté, reportez-vous à la section (4-27).

Les difficultés peuvent provenir du fait qu'il existe différents supports pour les graveurs "lents" (1x - 4x), les graveurs "haute vitesse" (4x-10x), les graveurs "ultra rapides" (12x-24x), et les graveurs "ultra rapides +". Les fabricants de disque auraient dû changer leur technique de fabrication pour supporter les vitesses supérieures à 4x, mais les graveurs les plus anciens n'auraient plus fonctionner avec ces nouveaux disques.

Il est possible d'utiliser des supports "haute vitesse" avec certains graveurs 4x moyennant une mise à jour du firmware, mais cela n'a pas grand intêret. (en admettant que vous ne trouviez plus de supports CD-RW "lents").

Les disques CD-RW pour les graveurs rapides ont un logo "High Speed", "Ultra Speed", ou "Ultra Speed +". Soyez par conséquent vigilants lors de l'achat de supports vierges pour votre graveur.

On trouvera un article sur les disques Verbatim Ultra Speed + 32x CD-RW sur http://www.eetimes.com/pressreleases/bizwire/97782.


Sujet: [4-47] Mes disques audio "craquent" sur les dernières pistes
(2008/04/29)

Une question fréquente est:

"J'ai réalisé beaucoup de CDs audio. Ils sonnent parfaitement sur mon ordinateur ou mon lecteur CD de salon, mais lorque je les écoute dans ma voiture il y a beaucoup de craquements."

Variation sur le même thème:

"... les craquements ne sont que sur les dernières pistes."

Ou, plus rarement:

"... les disques sonnent correctement pendant quelques semaines, puis cela se dégrade dans ma voiture, alors que tout va encore bien avec d'autres lecteurs. Plus je joue le disque, plus les choses empirent."

Il peut se cacher plusieurs choses derrière tout cela. Tout d'abord un problème de compatibilité de support. La combinaison du graveur, du lecteur et du support n'est pas satisfaisante. A moins que vous soyez disposé à changer de lecteur, la chose la plus simple à faire est de changer de marque de supports.

La raison pour laquelle les choses se dégradent à partir de la minute N (typiquement 40) peut être le changement de vitesse de lecture. Pour une lecture en 1x, le lecteur travaille en mode CLV, le disque tournant moins vite à la périphérie du disque. (On pourrait penser que les choses deviennent plus simples, mais non.)

Vous devez vous assurer qu'il s'agit d'un problème de gravure et non de lecture. Essayez de graver les pistes dans un ordre différent. Une méthode pour faire cela est de procéder à une extraction des pistes sous forme de fichiers WAV avec un un outil fiable de DAE (extraction audio-numérique) comme EAC (voir section section (6-2-12)). Vérifiez la qualité de l'extraction en écoutant les pistes depuis le disque dur, gravez-les sur deux CD-Rs, dans un ordre différent sur l'un et l'autre. Si le problème persiste sur la dernière piste, c'est un problème de gravure.

La détérioration d'un support après plusieurs écoutes n'est pas quelque chose de fréquent, mais semble se produire avec certains disques. Il semble alors que la question de la compatibilité disque-lecteur soit dans ce cas marginale, une simple dégradation dans le taux d'erreur sur le disque entrainant une augmentation importante du bruit à la lecture.

Les bruits de craquements ont été souvent associés aux périphériques configurés en mode PIO plutôt qu'en DMA. Voir la section (5-15-1) pour plus d'infos sur la configuration en DMA.


Sujet: [4-48] Les fichiers stockés dans des répertoires "lointains" peuvent être vus mais pas ouverts
(2001/10/25)

La norme ISO-9660 autorise une "profondeur" de répertoires de 8. Si vous essayez d'aller plus loin que cela, vous risquez de rencontrer des problèmes pour lire les fichiers. Il ne semble pas y avoir de problèmes sous Win2K et WinNT4, contrairement à Win98SE.

Des logiciels comme "mkisofs" permettent d'utiliser les extensions Rock Ridge pour contourner le problème. Les répertoires sont "re-routés" à un niveau plus haut, des liens invisibles étant créés. Malheureusement, Windows ne gère toujours pas le Rock Ridge.

Le format UDF, utilisé par les applications de "packet writing", autorisent en principe une profondeur plus importante. Mais tous les systèmes ne savent pas forcément lire les disques UDF.


Sujet: [4-49] Mon lecteur de CD-ROM ne fonctionne plus après la désinstallation d'un logiciel
(2002/06/27)

Il y a un problème avec Roxio DirectCD 3.01/3.01c et Roxio Easy CD Creator versions 4.02c et 5.01. Si vous désinstallez l'un de ces logiciels depuis WinXP ou Win2K, votre lecteur de CD-ROM risque de ne plus fonctionner. Il semblerait que le même type de problèmes puissent se poser avec VOB InstantCD/DVD et Nero InCD.

Les lecteurs de CD-ROM deviennent inaccessibles depuis le Poste de Travail, et le gestionnaire de périphériques va montrer un message "code 31", "code 32", ou "code 19" pour ces périphériques.

La page http://support.microsoft.com/support/kb/articles/Q270/0/08.ASP décrit les symptômes et la façon d'y remédier.


Sujet: [4-50] Les CDs audio gravés depuis une source MP3 "sonnent" étrangement
(2002/01/17)

Le problème vient d'une mauvaise décompression ou d'un taux de compression trop faible. Lorsque le lecteur de CD essaie de lire à 44.1KHz, cela sonne comme si les artistes avaient avalé un mélange d'hélium et d'amphétamines.

Ce problème a été signalé avec Easy CD Creator v4.05 et v5, NTI CD Maker 2000+, et quelque chose nommé Orion Liquid Burn.

Le moyen de contournement est de décompresser les fichiers MP3 au format WAV 44.1KHz 16-bit stéreo PCM, et de graver ces fichiers. La décompression peut être faite par exemple avec WinAmp (http://www.winamp.com/)


Sujet: [4-51] Windows me dit que le disque que je viens de formater est plein ou verrouillé
(2004/11/02)

Parfois, lorsque vous tentez de copier des fichiers sur un CD depuis l'explorateur Windows, vous obtenez un message vous indiquant qu'il n'est pas possible de créer ou remplacer un fichier parce que l'accès est refusé ou le disque est plein. Il existe peu d'aide permettant de résoudre ce genre d'incidents.

Cela arrive souvent lorsque l'on utilise DirectCD avec un CD non formaté. La cause la plus probable est que l'interface utilisateur de DirectCD ait été désactivée avec msconfig ou un utilitaire équivalent (ce qui est une erreur -- cf section (3-45)), ce qui évite de voir apparaître un message du type "Voulez-vous formater le disque ?".

La solution est de laisser DirectCD formater le disque. Si vous ne voyez pas une icône représentant un CD dans le "system tray" (la partie de la barre de tâches qui contient entre autres la pendule), il va vous falloir le réactiver. Sous Win98, cliquez sur "Démarrer", sélectionnez "Exécuter", puis tapez "msconfig". Vérifiez que DirectCD est bien activé dans l'onglet "Démarrage". (Tout ceci est valable pour Windows 9x). Sous Win2K, cliquez sur "Démarrer", "Paramètres", "Panneau de configuration", "Outils d'administration", puis "Gestion de l'ordinateur". Une fois le programme ouvert, cliquez sur "Outils Système" dans la fenêtre de gauche, puis sur "Environnement logiciel" et enfin "Démarrage". Vérifiez que DirectCD est présent. Si ce n'est pas le cas, installez le à nouveau.

Si tout cela ne résout rien, ou si vous n'utilisez pas DirectCD, vous devez quand même pouvoir formater manuellement un disque. Comment le faire dépend de ce que vous avez comme logiciel. Par exemple, HP DLA est accompagné d'un utilitaire permettant de formater un disque ou de le fermer au format ISO-9660.

Voir la section (3-40) pour plus d'informations sur le formatage des CD-Rs et CD-RWs.

Dans certains cas (rares), après le formatage à des fins de "packet writing" d'un CD-R ou CD-RW, Windows continue de clamer que le disque est plein lorsque vous essayez de copier des fichiers dessus, ou que le disque est "verrouillé ou protégé". Cela peut se produire alors que les fichiers ont déjà été copiés.

Il semblerait que ce message d'erreur puisse également apparaître lorsque l'on essaie de copier des fichiers depuis un CD-RW.

Le problème est rare et mal expliqué. Il a été signalé avec DirectCD 3.x (fourni avec ECDC Deluxe 5.x) sous Windows XP, et plus rarement sous Windows 98. En tout état de cause, commencez par une vérification avec "msconfig" comme décrit plus haut. Il pourrait s'agir d'un problème de compatibilité avec le support, ce qui est vérifiable en faisant des tests avec différentes marques.

Si le disque a été fermé au format ISO-9660, vous devrez le réouvrir.

Un problème similaire peut apparaître si vous essayez d'effacer des fichiers sans avoir de logiciel de "packet writing" installé. Il est impossible d'effacer des fichiers individuels avec un logiciel conventionnel. Voir la section (6-3).


Sujet: [4-52] Je ne vois aucun fichier sur mon CD-R ou CD-RW sous MS-DOS
(2002/05/08)

Si le disque a été créé avec un logiciel de "packet writing" (comme DirectCD ou HP DLA), il est soit en UDF soit au format ISO-9660 Level 3. Dans les deux cas, les fichiers ne seront pas visibles sous DOS. Un système d'exploitation plus moderne est nécessaire, comme Windows ou Linux, ou le disque doit être créé de façon plus conventionnelle avec un logiciel comme Nero.

Certains logiciels de sauvagardes, comme Symantec Ghost, font de l'écriture par paquets lors de sauvegardes sur CD-Rs. Ce logiciel tourne sous DOS, mais utilise un driver particulier pour lire et écrire les données. Vous pourrez voir les fichiers sous Windows, mais pas sous DOS.


Sujet: [4-53] Mon OS n'est pas compatible ISO-13346 "UDF"
(2003/12/21)

Le système de fichier UDF est basé sur la norme ISO/IEC 13346, désormais nommée ECMA-167. Quelque chose qui sait lire des disques conformes à l'ISO-13346 doit savoir lire des disques UDF.

Lorsque certains utilisateurs Windows insèrent un "vieux" disque gravé en UDF (en utilisant une méthode de glisser/déplacer avec un logiciel comme DirectCD, InCD, HP DLA, ou la fonction intégrée d'écruiture par paquets de WinXP), ils obtiennent un message comme:

"This disc contains a "UDF" file system and requires an operating system that supports the ISO-13346 "UDF" file system specification."
Ce problème semble se produire surtout avec des disques CD-RW. La cause n'est pas très claire.

En théorie, l'installation d'un lecteur UDF résout le problème. Les versions récentes de Windows embarquant cette fonction, il n'est donc pas nécessaire de faire quoi que ce soit. Cependant, le problème persiste.

Une explication possible est que le disque n'a pas été créé avec un logiciel totalement conforme à la norme UDF, et que le lecteur rencontre alors des difficultés. L'installation du logiciel avec lequel le disque a été gravé peut dépanner.

Lors de l'échange de données, la "fermeture" du disque au format ISO-9660 peut éviter ce genre d'ennuis.


Sujet: [4-54] Pourquoi je ne retrouve pas le nom du disque et des pistes sur mes CD-Rs?
(2006/06/19)

Ces données (nom du disque et des pistes) ne sont pas stockées dans la TOC (Table des matières) du disque. Bien souvent, elles ne sont pas du tout stockées sur le disque.

Des logiciels comme Apple iTunes génèrent un identifiant depuis le CD, en se basant sur le nombre et la longueur des pistes (au 1/75 ème de seconde près), et si possible une "empreinte" de données audio. Cela requiert une base de données sur Internet. Pour un CD audio du commerce, il y a de bonnes chances pour que quelqu'un ait déjà entré les données, de telle sorte que le CD soit immédiatement identifié. Il arrive parfois (rarement) que l'on vous propose de choisir entre plusieurs disques, étant donné qu'il est toujours possible qu'il y ait doublon d'identifiants (on parle de "collision").

Si vous faites une copie à l'identique d'un CD, la position et la longueur des pistes sont conservées, le même identifiant va être calculé, et donc correctement reconnu. Si vous modifiez l'ordre, que vous ajoutez ou retirez des pistes, l'identifiant va changer et le disque ne sera pas reconnu.

La méthode la plus commune pour ajouter des titres à un CD est d'utiliser CD-Text (3-28). La plupart des logiciels de gravure proposent cette fonction, mais est le plus souvent désactivée par défaut. Certains logiciels de lecture de CD utilisent les données CD-Text si le disque ne peut être identifié via Internet, d'autres non. Un autre mécanisme pour déterminer les infos disque et piste a été mis au point pour les CD Extra, mais n'est pas très répandu.

L'ajout de données de compilations personnelles dans les bases n'est pas encouragé, car il augmente les chances de collision. Des logiciels comme iTunes conservent une base localement avec les infos correspondant à votre propre collection, et permettent d'éditer les "tags" ID3 contenus dans les fichiers MP3.

Voir aussi la section (3-7).


Haut de la page